Quel arbre planter ? Guide de nos 10 sujets préférés

quel arbre planter ginkgo

Pour partager l'article 👉

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email

Vous souhaitez planter un arbre mais vous ne savez pas lequel choisir ? Vous vous demandez quels sont les avantages ou les inconvénients de différents sujets ? En définitive, la question est : Quel arbre planter ?

Pas de panique, vous êtes au bon endroit. À la fin de ce guide vous aurez découvert nos dix sujets préférés classés par catégories d’usage. Cet article a pour but de vous aider à faire votre choix et trouver pour vous quel arbre planter dans votre jardin.

1. Les arbres d’alignement

Les arbres d’alignement sont couramment utilisés pour être plantés de manière linéaire et régulière. Que ce soit le long des routes, chemins, ou encore allées. Ils ont pour fonction l’ornement ainsi que l’ombrage dans une moindre mesure.

Chez Franck Planet Paysage, nous vous avons sélectionné nos deux arbres d’alignement favoris :

Tout d’abord, nous apprécions particulièrement le Cupressus sempervirens « Totem » ou « Stricta » aussi appelé cyprès de Florence.

Cet arbre méditerranéen d’une hauteur de 15m à 20m au port colonnaire et à la croissance rapide est d’un naturel étroit avec des feuilles à petites aiguilles vert sombre. Sa floraison est discrète, son écorce grise et légèrement cannelée. Il préfère les sols secs et drainant et est sensible aux fortes gelées (-20°) lorsqu’il est jeune ou juste transplanté car l’enracinement est encore superficiel. C’est un sujet qui a besoin d’être fortement exposé à la lumière et qui doit être transplanté en dehors des périodes de gel (soit vers avril / mai).

Son atout : Résiste particulièrement bien au vent.

Notre deuxième choix d’arbre d’alignement porte sur le Cercis siliquastrum aussi appelé Arbre de Judée (Gainier).

Cet arbre originaire d’Asie occidentale ou de certaines régions méditerranéennes de l’est peut atteindre une hauteur allant jusqu’à 10m et une largeur jusqu’à 6m / 7m. Sa croissance est lente, son port tortueux et ses feuilles rondes à l’extrémité pointue. Sa floraison se fait sur le bois de manière extrêmement abondante et dans les tons de rose vif. Son écorce quant à elle est grise et légèrement cannelée. L’arbre de Judée aime les sols secs, limoneux, ou encore calcaires et apprécie un environnement chaud couplé à un fort ensoleillement. Enfin, son enracinement est profond.

Son atout : Résiste bien à la pollution ainsi qu’aux maladies et aux ravageurs. Il produit aussi des fruits très appréciés par les oiseaux et en particulier la Mesange bleue et la Mesange charbonnière. La plantation d’un arbre de Judée est donc synonyme de biodiversité pour votre extérieur.

Vous ne savez toujours pas quel arbre planter ? Découvrez nos arbres d’ombrage favoris !

2. Les arbres d’ombrage

Les arbres d’ombrage sont comme leur nom l’indique des arbres à choisir dans le cas où vous souhaiteriez créer de l’ombre de manière naturelle dans votre jardin.

Un de nos arbres d’ombrage préféré est le Morus bombycis, aussi appelé mûrier platane stérile.

Originaire du Japon, il peut mesurer de 7m à 8m de hauteur et de 6m à 7m de largeur. Sa croissance est très rapide s’il est suffisamment exposé au soleil. Son port est en plateau d’ombrage et son écorce gris-brun avec une cannelure régulière. Il se plaît dans n’importe quelle sol drainant et tolère le calcaire ainsi que les périodes de sécheresse. Son enracinement est traçant et il craint le gel en dessous des -25°.

Son atout : Résistance au vent et aux conditions de bord de mer (sel et embruns) mais également à la pollution, aux maladies et aux ravageurs.

Notre second choix d’arbre d’ombrage porte quant à lui sur l’Albizia julibrissin « ombrella » autrement appelé arbre à soie rouge.

Originaire d’Asie du Sud et de l’Est sa hauteur varie de 6m à 9m et de même en largeur. Sa croissance est assez lente et son port tabulaire est très étalé. Ses feuilles sont composées d’une multitude de folioles décoratives et ses fleurs apparaissent de juillet à septembre. Ce sujet se développe idéalement dans des sols filtrants et légers avec un climat doux et une exposition très ensoleillée.

Son atout : La version « ombrella » produit beaucoup plus de fleurs que le sujet d’origine et celles-ci sont d’un magnifique rouge carmin de juillet à septembre.

Vous ne savez toujours pas quel arbre planter ? Découvrez nos arbres fruitiers favoris !

3. Les arbres fruitiers

Les arbres fruitiers sont des sujets cultivés spécialement pour consommer leurs fruits. Nous ne nous attarderons donc pas ici sur les arbres fruitiers d’ornement de type Prunus Maackii par exemple.

Un de nos arbres fruitiers favoris est le cerisier, aussi dénommé Prunus Cerasus. Cet arbre originaire d’Asie mineure à une hauteur moyenne de 6m à 15m avec un port étalé, évasé et assez arrondi. Son feuillage est vert brillant et prend une couleur pourpre à l’automne. Quant à ses fleurs elles sont blanches et apparaissent au printemps. Elles sont visuellement très belles et également très appréciées des abeilles.

Le cerisier pousse dans tout type de sol (acide, calcaire, neutre). Chez les arbres fruitiers c’est l’un de ceux qui demandent le moins de soins et à l’inverse qui produisent en grande quantité. Néanmoins, il est important de savoir que certaines variétés de cerisiers nécessitent un pollinisateur pour produire des fruits. Un pollinisateur est tout simplement un autre cerisier d’une variété compatible (planté dans un rayon de 30m maximum) qui va polliniser votre arbre et donc faire en sorte qu’il vous donne des fruits. Cela peut également être les abeilles qui sont un excellent pollinisateur. Il y a donc deux cas de figure à prendre en compte avant la plantation d’un cerisier :

Soit, vous avez déjà un cerisier ou vous comptez en planter plusieurs ou encore un de vos voisins proches a un cerisier de variété compatible. Dans ce cas-là vous pouvez vous orienter sur une multitude de variétés. Cependant, si vous comptez ne planter qu’un seul arbre et qu’aucuns de vos voisins ne possèdent de cerisier pour polliniser le vôtre il existe certaines variétés qui sont autofertiles. C’est le cas par exemple de la variété « Anglaise Hâtive ». Cette variété se récolte entre mai et juin et possède une chaire juteuse, qui est mi-acidulée mi-sucrée. Elle est idéale pour les tartes et clafoutis ! L’autre solution est d’entourer votre cerisier de plantes mellifères pour attirer les abeilles.

Notre deuxième arbre fruitier préféré est le prunier, de son nom latin Prunus Domestica. Il est originaire d’Europe centrale ou d’Asie mineure en fonction des variétés. Sa hauteur est de 3m à 8m avec un port étalé, un feuillage vert et de petites fleurs blanches qui apparaissent fin mars. Sa croissance est modérée et il peut être planté dans tout type de sol. Il en va de même que pour le cerisier, à savoir qu’il faut un pollinisateur ou un sujet autofertile en fonction de vos besoins et de la variété que vous souhaitez récolter.

Pour une variété autofertile, nous vous conseillons la « bleu de Belgique » qui se récolte à partir de la deuxième quinzaine d’août et qui produit des fruits pourpre foncé avec une chaire fondante, juteuse, parfumée et sucrée.

Vous ne savez toujours pas quel arbre planter ? Découvrez nos arbres persistants favoris !

4. Les arbres persistants

On dit d’un arbre qu’il est persistant quand il conserve son feuillage en hiver. C’est un avantage si vous cherchez un sujet brise vue pour vous isoler du voisinage tout au long de l’année.

Notre choix numéro un se porte sur l’Abies concolor (Sapin du Colorado). Originaire des montagnes rocheuses des États-Unis c’est un très grand sapin qui mesure entre 25m à 30m et à la croissance lente. Ses aiguilles sont gris–bleu et en font toute sa particularité. Son écorce quant à elle est grise et cannelée à la base. Son enracinement est profond et il supporte bien les fortes chaleurs.

Son atout : Très occultant toute l’année de par sa taille.

Pour notre deuxième arbre favori nous passons sur un sujet de dimensions totalement opposées. Il s’agit du Eriobotrya japonica, aussi connu sous le nom de Néflier du Japon.

Il est originaire de Chine et du Japon, a une hauteur comprise entre 3m à 5m et son port est ample. Il possède de grandes feuilles vert foncé aux nervures marquées (d’une longueur d’environ 30cm). De plus, il déploie ses fleurs blanches et parfumées à partir de fin mai. Pour ce qui est de la pousse il préfère les sols secs et calcaires. C’est un arbre vigoureux qui résiste à un climat tempéré.

Son atout : Il produit des nèfles comestibles au goût à la fois sucré et acidulé. La récolte se fait en général après les premières gelées d’automne lorsque les fruits sont blets (c’est-à-dire bien mûrs).

Vous ne savez toujours pas quel arbre planter ? Découvrez nos arbres isolés favoris !

5. Les arbres isolés

Les arbres isolés ou parfois appelés arbres solitaires sont des sujets que l’on peut planter seul au milieu d’une grande étendue. L’arbre se suffit à lui-même et est la plupart du temps très imposant.

Notre premier choix est le Cedrus atlantica, aussi appelé Cèdre de l’Atlas. Il est originaire d’Afrique du Nord et mesure en moyenne entre 30m à 40m avec une croissance lente. Son port est pyramidal puis devient tabulaire au fil des années. C’est un arbre d’exception aux aiguilles courtes qui vont du vert foncé au bleu selon les sujets. Son écorce quant à elle est brun–gris. Il se plaît dans des endroits secs, voir même calcaires. Son enracinement est profond et il a besoin d’une exposition très ensoleillée.

Son atout : Résiste à la sécheresse, à la pollution, aux maladies et aux ravageurs.

Notre second choix se porte sur le Ginkgo biloba, surnommé arbre aux 40 écus. Il est originaire de Chine, sa hauteur peut aller jusqu’à 20m et sa largeur de 8m à 10m maximum avec une croissance très lente. Ses feuilles sont de petite taille avec leur forme en éventail caractéristique. Elles prennent une superbe couleur or en automne. L’écorce quant à elle est gris clair. Ce sujet s’adapte à tout type de sols, même les plus calcaires. Son enracinement est profond et il a une bonne résistance aussi bien à la sécheresse qu’à la fraîcheur.

Son atout : Résiste bien au vent, au sel, à la pollution, ainsi qu’aux maladies et aux ravageurs.

Pour conclure, quel arbre planter ?

Pour conclure ce guide, les arbres présentés ont été sélectionnés selon nos préférences et ont pour but de vous inspirer ou de vous donner des idées sur quel arbre planter. Néanmoins, il existe des milliers de variétés d’arbres en tout genre et rien ne remplace la recherche !

Si vous n’avez pas trouvé l’inspiration dans cet article ou que vous avez des questions sur quel arbre planter, n’hésitez pas à nous contacter par mail ou bien via le formulaire de contact du site. Si vous souhaitez prendre rendez-vous pour une plantation, c’est possible également. Il vous suffit de cliquer sur le bouton « Prendre rendez-vous » en bas de page ou juste ici 👉 Prendre rendez-vous.

Abonnez-vous à notre Newsletter

Et Recevez chaque mois nos nouveaux articles et dernières nouveautés !

À découvrir

Vous avez des besoins en entretien ou création de jardin ?

Prenez rendez-vous directement dans notre agenda !